Koulchi-Maroc - Retour à l'accueil
Langue : Français | Arabe
Partager sur Partager sur Facebook

Partager sur Partager sur Twitter
 Accueil   Déposez une annonce   Contactez-nous 

Dot et contrat

La dot et le contrat

Le versement de la dot marquait la fin des fiançailles et le début des fêtes du mariage;  il s’accompagnait de la rédaction du contrat. La date était fixée par les deux pères deux ou trois semaines à l’avance, car il fallait faire des invitations et des préparatifs.

Il y avait grand déjeuner dans les deux maisons avec un menu traditionnel : poulets farcis, moutons aux amandes et briwat. Deux notaires avaient été invités chez le père du jeune homme ; à l’issue du repas, leur hôte faisait compter devant eux en espèces sonnantes la somme convenue; on la mettait dans des sacs pour la transporter chez le père de la jeune fille, escortée des deux notaires et de quatre ou cinq amis de confiance.

Le père de la jeune fille est tenu par la coutume, à moins de stipulation contraire expressément indiquée dans le contrat, de dépenser pour l’établissement du jeune ménage une somme au moins égale à celle qu’il a reçue en dot.

 

Ainsi est constitué non seulement le trousseau proprement dit de la jeune fille, mais encore le mobilier jugé nécessaire, étant donné le milieu social des jeunes époux. Une fois la dot versée, on fixait la date du mariage : il avait presque toujours lieu en été pour éviter que la pluie ne vienne interrompre les nombreuses cérémonies qui se déroulaient dans les patios.



Maroc Infos MAROC INFOS
Le marché de l'auto neuf au Maroc
Le marché de l'auto occasion au Maroc
Le marché de l'immobilier au Maroc
Le marché de l'emploi au Maroc
Infos Mariage au Maroc
Agences Immobilières au Maroc
Forum de discussion Koulchi

 


 Déclaration relative aux cookies   Conditions générales   Contactez-nous