Koulchi-Maroc - Retour à l'accueil
Langue : Français | Arabe
Partager sur Partager sur Facebook

Partager sur Partager sur Twitter
 Accueil   Déposez une annonce   Contactez-nous 

Fiche conseil: le marché immobilier

Qui pour qui ?

Le marché de l’immobilier marocain est de plus en plus prisé. Son développement, ses biens de caractère, nombre de personnes ont considéré ce marché comme un Eldorado. De ce fait, les institutions locales dénotent un nombre croissants d’acteurs du marché, se servant bien souvent de technicités frauduleuses afin de tirer un maximum de profit sur des particuliers bien souvent dépassés par la rapidité avec laquelle les choses ont évoluées.
Pour cela, il est recommandé de bien se renseigner sur la personne ou l’organisme représenté avant de s’engager dans une quelconque aventure immobilière.
De ce fait, un grand nombre préfère se tourner vers des arrangements entre particuliers. Si cela occasionne une réduction des frais engagés, cela ne met pas toujours à l’abri !
La première recommandation est de toujours savoir bien être accompagné.

Quels biens acheter au Maroc ?

Chaque année, le nombre de demandeurs de logements augmente de façon considérable. Créant par la même un déficit croissant sur le marché.
Pour pallier à cela, de plus en plus de professionnels d’immobilier proposent des offres attractives aux résidents étrangers : maison secondaire, location touristique, résidence principale, gestion locative pour les MRE…
Ces prestations bénéficient d’avantages ciblés pour une clientèle toujours plus désireuse d’investir dans le haut de gamme : demeure avec jardin, palmeraie, vue sur la mer, piscine privée, hammam…Mais attention, avant de se laisser happer par une offre alléchante, il est vivement recommandé de vérifier le sérieux de l’offre.

Le Riad, exception marocaine de prestige

Villas de charme et d’élégance, allant de 100 à 500 mètres carrés, usant des plus belles décorations, des matériaux les plus nobles, le Riad marocain peut se vanter de susciter l’éternelle envie chez les étrangers désireux de se rendre dans ce pays.
Cependant, cette demeure de prestige et d’audace souffre de la crise économique actuelle, ne pouvant lutter contre une demande en forte baisse. Les ménages marocains et étrangers ne peuvent plus investir dans de tels logements.
Aussi, et afin de lutter contre cette baisse de croissance, le marché des Riad a pu trouver une nouvelle cadence dans le secteur de la location saisonnière, chambres d’hôtes.

Villes

Le Maroc est actuellement en pleine expansion et propose de nombreux terrains propices à la construction. Les villes se répandent et l’industrie se développe. Evidemment, il est improbable d’aborder le thème de l’immobilier marocain sans citer Marrakech, centre névralgique abritant à la fois une population locale mais aussi, grâce au développement du tourisme, étrangère. Pourtant, à l’intérieur même du pays, la concurrence est rude, car des cités comme Tanger, Agadir ou Oujda grandissent elles aussi inlassablement. Tanger par exemple, est le théâtre de nombreux projets en cours de réalisation, que ce soit à l’intérieur des limites de la ville, ou sur le bord de la côte nord. Ces projets gardent à l’esprit que l’offre doit répondre à la demande locale et étrangère. Agadir, après une légère perte de vitesse, revient sur le devant de la scène, en s’orientant vers l’accueil de retraités étrangers. Casablanca, de son côté, reste indubitablement la capitale économique du pays. L’ensemble des villes du Maroc se développent en suivant un plan bien précis et s’orientant chacune vers des spécificités permettant de répondre à une demande.

Prix

Il n’existe pas de règle établie concernant les prix de l’immobilier, les tarifs peuvent varier à l’intérieur d’un même quartier. Il faut alors s’orienter vers les agences immobilières qui permettent d’avoir un aperçu général. Actuellement, le marché s’enflamme et subit une hausse de près de 150% dans certaines régions, due à la hausse des prix des matériaux de construction, mais aussi à l’arrivée d’une clientèle exigeante capable d’investir d’énormes sommes dans le royaume. Le gouvernement marocain tente à tout prix de lutter contre cette inflation. Le ministère de l’habitat travaille sur la création d’un baromètre officiel, permettant de fixer les tarifs de manière géographique. La volonté du gouvernement est de permettre à toutes les classes de la population un accès à un logement.

Etat du marché

Le Maroc est actuellement en plein boom immobilier, que l’on doit en grosse partie aux investissements effectués pour moderniser les constructions déjà existantes, mais aussi les coûts de fabrication de nouvelles structures. D’un autre côté, les investisseurs jouissent d’exonérations fiscales ainsi que de plusieurs avantages développant le marché de l’immobilier.



Maroc Infos MAROC INFOS
Le marché de l'auto neuf au Maroc
Le marché de l'auto occasion au Maroc
Le marché de l'immobilier au Maroc
Le marché de l'emploi au Maroc
Infos Mariage au Maroc
Agences Immobilières au Maroc
Forum de discussion Koulchi

 


 Conditions générales   Contactez-nous